• Question :

     
    On trouve des versets du Coran dans certains journaux et mémos, tout comme on trouve la formule « Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux » (écrit en arabe) au début de centaines de feuilles et lettres.

    Que doit-on faire avec ces versets après avoir terminé la lecture du journal ou de la lettre ?

    Doit-on les déchirer ou les brûler ou que doit-on en faire ?

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It